Les actualités Steril-Aire

Nous partageons ici nos dernières nouvelles, une revue de presse concernant notre activité ainsi que notre veille sur le secteur de la stérilisation UVC.

En 2010, l’aéroport d’Auckland a commandé un audit énergétique détaillé de son aérogare internationale. L’une des recommandations de cet audit était l’installation d’émetteurs UVC Steril-Aire pour nettoyer les serpentins CVC. Cela réduirait les coûts énergétiques grâce à des serpentins constamment propres optimisant le transfert de chaleur et l’efficacité du refroidissement.Une installation à grande échelle a ensuite suivi, couvrant plus d’une centaine d’unités de traitement d’air sur l’ensemble de notre terminal international.

Les avantages ont été chiffrés :
• Achevé dans les délais et dans les limites du budget ;
• Réalisé sans interruption pour les locataires et/ou les passagers ;
• Économies d’énergie vérifiées de 2 480 MWh par an ;
• Économies d’énergie de 272 800 dollars néo-zélandais par an ;
• Réduction de l’empreinte carbone de plus de 400 tonnes métriques ;
• Un retour sur investissement simple inférieur à 1,5 an ;
• Les coûts énergétiques annuels, en tant que part des coûts d’exploitation, sont tombés en dessous de 4 % pour la première fois en quatre années.
Voici le témoignage de son conseiller en développement durable…

Chez Steril-Aire, nos clients et partenaires font confiance à notre expertise en QAI depuis plus de 30 ans.
Car Steril-Aire c’est :
– une Conception appropriée et un Dosage approprié
– des Économies d’énergie durables
– une Technologie QAI éprouvée et évaluée par des pairs
– une Intensité de Sortie UVC vérifiée de manière indépendante
– des Solutions rentables 2 à 3 fois moins chères

Le 21 décembre dernier, une proposition de loi visant à “réduire l’exposition de la population à la pollution de l’air” est déposée et renvoyée à la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire. L’occasion pour nous de faire le point sur le contenu de cette proposition.

Les Echos Lundi 13 décembre 2021

L’entreprise Genmatech propose d’utiliser la lumière ultraviolette C (UVC) pour détruire le virus du SARS-CoV-2 en agissant directement sur l’ADN et/ou ARN. Grâce à la puissance des émetteurs UVC , l’action microbienne permet une destruction minimale de 99,9% des micro-organismes sans recours aux produits chimiques. Les lampes UVC Steril-Aire sont directement intégrées dans les systèmes de climatisation, ventilation, chauffage d’immeubles de bureaux.

Présentation du Comité des industries françaises pour la lutte Anti-Covid, le 7 décembre 2021 à la Maison de l’Alsace en présence de Jean Burkard, directeur de cabinet adjoint de Madame Olivia Gregoire, secrétaire d’Etat à l’économie sociale solidaire et responsable, Pierre Pelouzet médiateur des entreprises au ministère de l’économie et Thibaut Bechetoille Président de CroissancePlus.
Steril-Aire by Genmatech y présentait ces solutions UVC germicides directement intégrables dans les systèmes de climatisation, ventilation, chaffage.

Steril-Aire by Genmatech présentait ses solutions Anti-Covid lors la rencontre des Industries Françaises pour la Lutte Anti-Covid organisée ce matin 7 décembre 2021, par Léonidas Kalogeropoulos dans le cadre de Entrepreneurs Pour la République. Nous avons pu présenter notre Technologie UVC pour HVAC pour la décontamination de l’air et des environnements. Notre engagement pour l’amélioration de la QAI, la santé publique et la santé au travail a fortement intéressé Jean Burkard, directeur de cabinet adjoint de Madame Olivia Gregoire, secrétaire d’Etat à l’économie sociale solidaire et responsable, Pierre Pelouzet médiateur des entreprises au ministère de l’économie et Thibaut Bechetoille Président de CroissancePlus.

La cinquième vague et le nouveau variant Omicron montrent qu' »il n’y a pas une seule solution qui soit la panacée » comme l’explique l’entrepreneur Léonidas Kalogeropoulos, lors de la présentation officielle hier matin à Paris (VIIIe) du Comité des industries françaises de la lutte anti-Covid dont il est l’initiateur…Lampes UV, film microbien…Leur légitimité, Jean Burkard, directeur de cabinet du secrétariat d’Etat chargé de l’Economie sociale, solidaire et responsable, la reconnaît. « La vaccination ne sera pas suffisante, il faudra une troisième dose et d’autres solution » a-t-il déclaré.